Démarche artistique

 

La démarche et l’oeuvre de Myriam Coulombe-Pontbriand prennent leur source à travers des enjeux politiques, sociaux, féministes et philosophiques.

La diversité des médiums utilisés ainsi que l’ajout de certaines techniques artisanales associées à la culture populaire québécoise lui permettent de multiplier le langage pictural. Les références collectives, étatiques, historiques ou encore féministes proposées sont magnifiées par l’artiste ce qui déstabilise l’accoutumance de l’auditoire à ces repères. Associées entre elles, de manière inusitée et sorties de leur contexte habituel, les repères communs exposés, transformés artistiquement en symboles identitaires, déploient leur puissance créatrice mais surtout unificatrice. Des références patrimoniales ou culturelles issues de diverses époques provoquent également une nostalgie identitaire questionnante sur le sens du nous qui s’oppose à une société qui se divise et s’individualise. L’auditoire est amené à vivre une relation unificatrice intime, à la fois identitaire et collective, presque spirituelle, entre le un et le multiple, entre l’universel en soi et l’universel en nous.

Se connecter